contact@cotelangues.com - 0033 (0) 2 40 00 64 53

Le petit-déjeuner d’Andrea et Fred : l’entrepreneure du mois de janvier 2019

Nicolas Prieur, Martine Saint Pol et Emma Cap

A partir de cette année, on vous présentera tous les mois un entrepreneur homme ou femme de notre réseau. (Si un mois nous n’avons pas le temps, merci de ne pas nous en vouloir !) On commence par Emma Cap (à droite sur la photo ci-dessus).

EMMA CAP

Âge : 48 ans

Originaire de : Orléans (a vécu en Auvergne, en Ile-de-France, à Lyon et dans la Drôme aussi)

Arrivée sur la presqu’île guérandaise : en juillet 2018

Profession : Coach en développement personnel

Hobbies : sport, tricot, couture…

Page Facebook pro : Emmanuelle Cap Thérapies

Pornichet Plage de Sainte Marguerite

Hello Emma, tu es arrivée depuis peu à La Baule. Qu’est-ce qui fait que tu as choisi de t’installer par chez nous ? Comment te plais-tu dans la région ?

J’ai connu la région lorsque j’avais 20 ans. Puis j’ai rencontré Stéphane, mon compagnon, dont le papa avait une maison à La Turballe et qui a des cousins dans le coin. Nous sommes donc venus et revenus à chaque période de vacances, à chaque opportunité de week-end.

Nous remarquons très vite qu’une fois arrivés, nous respirons mieux, notre santé en général s’améliore, notre niveau d’énergie augmente, notre cerveau est comme dépollué ce qui nous permet d’être clairs sur nos envies et nos projets. Un véritable regain de tout ce dont nous avons besoin et envie !

Avant, nous vivions à L’Isle-Adam dans le Val-d’Oise et notre volonté de venir s’installer dans la région est un projet de vie, un projet de couple.

Nous pensions pouvoir venir à la retraite comme d’autres, puis une occasion s’est présentée : Stéphane a eu l’opportunité de négocier son départ de son job et de s’inscrire en Executive MBA chez Audencia à Nantes.

Et voilà, plus rien ne nous freinait, puisque mon activité se transportait.

Bien sûr que nous nous plaisons ici !! La beauté des paysages, l’océan a perte de vue, la côte sauvage ou nous aimons marcher, respirer l’air iodé et se sentir regagner en énergie, l’authenticité des gens, l’accueil qui nous a été fait…

Le bord de mer fait du bien !

On suppose que tout quitter et s’installer dans une nouvelle région n’est pas évident…

Oui, en effet, partir à 500 km de ses repères n’est jamais évident. Cela implique de tout recommencer professionnellement, amicalement. Tout est à refaire mais c’est aussi très riche. Cela nous sort d’une zone de confort et nous donne l’opportunité de découvrir des gens différents, des univers différents, une façon de vivre différente, une énergie différente du lieu de vie. Par exemple, j’ai du mal à me faire au changement d’heure du lever et coucher de soleil !!! C’est tout bête mais c’est perturbant car il y a au moins une demi-heure d’écart avec l’Ile de France.

Le plus difficile a été de trouver un logement à louer à l’année qui corresponde à nos critères. Il a fallu, compte tenu de notre situation professionnelle, faire une garantie bancaire à la limite de la légalité. Mais nous avons fini par trouver après 4 mois de recherches intensives.

Une autre grande difficulté a été de trouver un médecin généraliste.

Pour ce qui est de rencontrer du monde, c’est encore timide mais c’est tout à fait normal, il faut pas mal de temps pour s’enraciner dans une nouvelle région.

J’ai vite compris que les réseaux sont essentiels ici, voilà le moyen de rencontrer du monde !

Concernant un local, je suis en recherche de partage pour redémarrer avec des frais maitrisés.

Je suis assez confiante et sereine et en attendant, je peux recevoir mes clients chez moi.

Networking enrepreneurs Sud Bretagne Pornichet
Emma (à droite) à notre apéro de décembre 2018

Quelles prestations proposes-tu ? A qui t’adresses-tu ?

Tes prestations sont-elles remboursées ?

Je suis avant tout coach en développement personnel depuis plus de 15 ans. Ce qui m’anime depuis toutes ces années c’est le travail sur nos pensées et nos émotions.

Lorsque nos émotions sont à l’équilibre et que nos pensées sont justes, que nous sommes alignés, alors nous sommes en mesure d’agir efficacement, de réussir, d’être sereins et en bonne santé. Ce n’est pas si facile d’être aligné tout le temps selon les obstacles rencontrés au cours de la vie.

J’accompagne aujourd’hui des hommes, des femmes, des chefs d’entreprise, des jeunes et des enfants dans ce travail sur les émotions, l’apaisement des peurs, le déblocage des croyances limitantes, le bien-être physique afin qu’ils ou elles puissent retrouver le plein potentiel de ses capacités pour agir et vivre pleinement.

Pour accompagner ce cheminement j’ai choisi les Fleurs de Bach, l’EFT (Emotional Freedom Technique) et l’Hypnose.

Bien que j’accompagne tous ceux qui en éprouvent le besoin, je suis particulièrement sensible au jeune public, les enfants et les jeunes. Mon expérience m’a donné une expertise sur un certain nombre de problématiques les concernant (dyslexie, hyperactivité, enfants surdoués, jeune qui se cherchent, mal être lié à l’adolescence ou aux situations de la vie tel que les divorces etc.).

Et non, malheureusement mes prestations ne sont pas remboursées comme beaucoup de prestations de coaching ou de « Médecine alternative ».

Quel est ton parcours ?

Je fais ce métier depuis une quinzaine d’années avec passion.

Mon parcours est fait d’expérience de la vie, ce que l’on appelle l’école de la vie, d’expériences professionnelles et de formations d’outils thérapeutiques.  J’ai eu la chance également d’être enseignée par un chamane amérindien ce qui donne une autre dimension à ma vie, à la vie et dans ma pratique.

Pendant 4 ans, j’étais préparatrice mental de Golfeurs et Golfeuses professionnels sur le tour Européen. Je les accompagnais partout en Europe pendant leurs tournois. Cette expérience m’a apporté une reconnaissance de ma capacité à accompagner des gens vers la réussite.

J’étais aussi intervenante dans la rubrique « coaching mental » du journal en ligne Jeu de Golf. Les articles que j’ai rédigés y sont encore.

Je suis constamment en train d’apprendre et d’évoluer au travers de conférences, lectures, rencontres.

Tu as participé pour la première fois à une de nos rencontres en décembre. Comment as-tu appris l’existence de nos évènements networking ? Qu’est-ce que le réseautage t’apporte ?

J’ai eu connaissance de votre réseau par Anne-France David  (Ose ton job) qui m’a proposé de le découvrir.

Je cherche à créer du lien dans cette nouvelle région, développer des relations professionnelles et amicales, découvrir de nouvelles personnes qui viennent d’autres horizons. Je suis à la recherche de partage, partage d’expériences, de points de vue, de moments conviviaux.

Ce qui m’a beaucoup plu lors de la rencontre de décembre c’est l’énergie, la bienveillance, le chaleureux accueil, l’ambiance, la simplicité et j’ai beaucoup apprécié la conférence sur un sujet que je ne connaissais pas très bien.

Fais-tu partie d’autres réseaux sur la presqu’île ? Lesquels apprécies-tu et pourquoi ?

Aujourd’hui, je fais partie du réseau Femmes de Bretagne et des Petites Bauloises.

J’apprécie Femmes de Bretagne pour les ateliers qui sont proposés.

On a vu sur Facebook que parfois, tu organises des ateliers de tricotage. Veux-tu nous en dire un peu plus ?

Oui, j’organise, en collaboration avec un site de ventes de kits de tricot,  crochet et de laines, des ateliers tricot.

Je ne suis pas rémunérée pour cela, je le fais par plaisir de partager ces moments de détente autour d’une activité que j’aime, par plaisir de rencontrer des gens qui comme moi aiment le tricot ou qui ont envie de se lancer. Comme j’aime la transmission, je suis toujours heureuse de pouvoir aider quelqu’un à se mettre à cette activité.

Le tricot m’a aidée à traverser des moments difficiles de ma vie, on ne l’appelle pas le nouveau yoga pour rien.

C’est un moyen de lâcher le quotidien, de faire une parenthèse, de se vider la tête, de se détendre, d’être fière de soi, de ce que l’on a réalisé, un moyen de reprendre confiance, de développer des amitiés sincères et fortes. C’est aussi une activité qui permet de développer la patience, la persévérance, ce qui peut nous manquer parfois.

J’ai choisi cette collaboration avec ce site parce que leurs kits sont très bien faits. Ainsi je suis certaine que même les débutants pourront réaliser de très jolies choses.

Je n’ai jamais été déçue par leurs kits ni la qualité de leur laine, qui d’ailleurs sont dans le respect de la nature.

Le coût est celui du kit que chaque participant doit choisir et acheter pour participer à un atelier.

A chaque atelier, 3 kits sont proposés, il y a toujours au moins un kit débutant et des prix variés.

Les participants bénéficient d’une remise pour cet achat et reçoivent à l’issue de l’atelier un bon de réduction pour un prochain achat.

Les ateliers ont lieu chez moi tant qu’il n’y a pas trop de participants sinon je les organiserai dans un établissement, salon de thé par exemple, mais cela engendrera un coût supplémentaire de consommation.

Le prochain atelier sera aux alentours du 15 mars pour un atelier de printemps !!!

Merci pour cette interview et à bientôt pour un autre petit-déjeuner d’Andrea et Fred !

Buffet à la Villa Flornoy, Pornichet

Vous avez, vous aussi, envie de participer à un de nos évènements networking à Pornichet ? Notre prochain petit-déjeuner se fera mardi 26/02/2019 de 8h à 10h à la Villa Flornoy.

Pour la billetterie c’est par ici.

Photos : Côté Langues et Pixabay