contact@cotelangues.com - 0033 (0) 2 40 00 64 53

Traduction : Comment économiser de l’argent

Tirelire décorative

Comment économiser de l’argent en faisant traduire vos documents

En période de crise, le premier réflexe des entreprises est de baisser le coût. En matière de traduction, ceci veut souvent dire effectuer des traductions en interne, demander une réduction pour un grand volume, travailler avec le prestataire le moins cher, avoir recours à de la traduction automatique, ne plus traduire ses documents que vers l’anglais et négliger les langues des autres clients.

Tirelire décorative

Traduction : Comment ne pas économiser de l’argent

Effectuer des traductions en interne

En période de crise, beaucoup d’entreprises hésitent à travailler avec un traducteur free-lance. Pourquoi payer un prestataire externe quand on a un collègue germanophone ou une employée dans son équipe qui a passé 6 mois en Allemagne lors de ses études ? Pourquoi payer une traduction effectuée par un professionnel quand on peut aussi confier ses textes à une secrétaire qui jure que deux ans passés à Berlin récemment la rendent bilingue ?

Et bien, tout simplement parce que faire faire ses traductions en interne coûte en général plus à l’entreprise que de choisir un expert en traduction. Souvent, un texte qui a été traduit en interne ne fait pas preuve d’une très bonne qualité et c’est normal !

Si vous confiez la traduction d’une plaquette ou d’un site web à votre secrétaire, même native de la langue vers laquelle vous lui demandez de traduire, ce n’est pas son cœur de travail. Quand vous avez un problème de plomberie, vous n’allez pas appeler un électricien ! Autrement dit, le résultat ne sera pas au top. De plus pendant ce temps-là, votre salariée ne peut s’occuper des tâches qui font partie de sa fonction.

Demander une réduction pour un grand volume

Un traducteur professionnel bien établi est en général complet au niveau travail. Il n’a donc pas besoin d’accepter une baisse de ses tarifs pour remporter un volume important. La majorité de mes confrères et de mes consœurs n’accepteront donc pas de baisser leurs tarifs. Beaucoup d’agences de traduction si, mais elles confieront votre projet à un traducteur low cost qui ne fournira pas la qualité dont vous souhaitez profiter.

Envoyer 50 000 mots (ou plus) à un traducteur free-lance ou à une agence de traduction et s’attendre à une réduction de 20 % ne fait donc pas forcément sens.

Cependant, certains collègues fiables qui ont l’habitude de fournir une excellente qualité peuvent parfois accepter une petite réduction dans l’ordre de 5 % environ, car un grand projet leur fera gagner du temps sur la prospection ou leur donnera une certaine visibilité, surtout si le client est prêt à s’engager à l’année.

Avoir recours à la traduction automatique

De nos jours, il existe un certain nombre de traducteurs automatiques. Cependant, dans la majorité des domaines et des paires de langues, la qualité de la traduction effectuée par ces machines n’est pas encore assez bonne pour qu’il soit vraiment possible d’utiliser le résultat à des fins de marketing par exemple. De plus quand il s’agit d’un site web, une traduction automatique nuira au positionnement de celui-ci.

Traduire uniquement vers l’anglais

Beaucoup d’entrepreneurs et de communes décident de ne traduire leurs supports que vers l’anglais. Après tout, tout le monde devrait comprendre l’anglais, surtout en Allemagne. Et bien non !

En RDA, l’anglais n’avait pas été beaucoup enseigné. À l’école, on enseignait surtout le russe.

Quant à l’ouest de l’Allemagne, tout le monde n’a pas appris l’anglais non plus. Tandis que certains retraités n’ont appris aucune langue étrangère à l’école, d’autres personnes ont choisi très tôt de faire un apprentissage et n’ont donc pas non plus profité de beaucoup d’heures en anglais …

Et parmi tous les autres, il y en a ceux qui ont aimé l’enseignement des langues étrangères à l’école et les autres qui ont juste fait le minimum pour ne pas redoubler … De plus, en ce qui concerne le net, la majorité des utilisateurs effectuent des recherches dans leur langue maternelle uniquement.

Choisir le prestataire le moins cher

Comme dans tous les domaines, choisir le prestataire le moins cher est souvent une mauvaise idée. Votre texte aura peut-être été traduit par une machine et non pas par un humain, pas relu ou alors la personne ne connaîtra pas du tout votre domaine d’activité. Le risque est grand de se retrouver avec une Renault Twingo alors qu’on s’attendait à une Porsche …

économiser de l'argent en traduction

Traduction : 6 astuces pour économiser de l’argent

Comment faire pour économiser de l’argent en faisant traduire un document ?

Procéder à une sélection

Lors de mes six dernières années comme traductrice indépendante du français vers l’allemand, j’ai accompagné un certain nombre d’entrepreneurs, de communes et d’associations. Environ un tiers de ces clients m’ont demandé des traductions qu’ils n’ont jamais utilisées. Pour deux créateurs, les sommes dépensées pour des textes traduits qui, au final, n’ont jamais été publiés s’élèvent à plus de 15 000 €.

Comment cela se fait-il? Et bien, numéro 1 a fait traduire des descriptions de produits pour sa boutique e-commerce avant d’avoir vraiment déterminé ce qu’il voulait vendre. Quant au créateur numéro 2, il avait oublié de se mettre d’accord avec son sponsor qui, lui, s’attendait à une autre stratégie éditoriale.

Avant d’envoyer vos textes à un traducteur, réfléchissez donc bien : me faudra-t-il vraiment l’intégralité de ces textes ou y a-t-il dans le lot des documents qui ne seront probablement jamais utilisés ?

Éviter les projets urgents

Quand vous souhaitez faire traduire des documents pour un salon, pour l’ouverture d’une nouvelle succursale, pour un évènement spécial… pensez-y à temps.

La plupart des traducteurs augmentent leurs tarifs pour un projet urgent, surtout si le délai exige qu’ils travaillent le week-end, un jour férié ou tard en soirée. Tandis que certains vont vous demander un supplément de 30 %, d’autres vont carrément doubler leur prix. Travailler le jour de Noël, un 14 juillet, le week-end de Pâques ou après 19 heures a son prix!

Choisissez le bon format pour vos documents

Certains formats demandent plus de travail à votre traducteur ce qui fait que son tarif sera plus élevé. Les PDF par exemple ne sont pas forcément adaptés pour de la traduction, la mise en page des fichiers PowerPoint doit souvent être retravaillée, les JPEG sont à peine lisibles. Pour économiser de l’argent, mieux vaut choisir un fichier Word quand c’est possible.

Ne faites pas travailler votre traducteur directement dans le CMS !

Certaines entreprises attendent de leur traducteur qu’il travaille directement dans le CMS de leur site web. Pour le client (ou son agence web), ceci peut en effet paraître une bonne idée. Cependant, un CMS n’est pas adapté à un travail de traduction.

Un traducteur mettra donc nettement plus de temps à effectuer la traduction dans un CMS et en plus il n’y dispose pas des outils qui l’aident à fournir un travail de qualité.

Vous avez peut-être déjà croisé sur le net des sites importants de boutiques en ligne ou d’offices de tourisme qui avaient été faits sur Drupal et dont la qualité de la traduction était plutôt médiocre.

Si vous ne souhaitez pas insérer la traduction vous-même, demandez à votre prestataire de le faire sur son logiciel de traduction et payez-le à l’insérer ensuite sur votre site. Certains logiciels de traduction permettent aussi d’importer une grande partie des textes et de les réexporter sur Drupal ensuite. Ceci sera en revanche également plus cher qu’une traduction classique et ne marche pas pour tout type de texte.

Éviter de procéder à des changements du texte source

Avant d’envoyer vos textes à votre traducteur, assurez-vous du fait qu’il s’agit vraiment de leur version finale.

Si, durant le processus de traduction, vous envoyez des modifications à votre traducteur, cela engendrera en général un surcoût.

Souvent, le traducteur doit non seulement modifier la phrase que vous souhaitez faire changer, mais aussi les phrases autour. Il en est de même quand vous souhaitez insérer des phrases ou des paragraphes supplémentaires ou en supprimer.

Profiter d’offres exceptionnelles

Durant leurs périodes creuses, certains traducteurs proposent des tarifs intéressants et le font savoir sur leur site web, via les réseaux sociaux ou à travers leurs newsletters. Si vous avez un budget restreint, n’hésitez donc pas à profiter de ces offres exceptionnelles. (Elles se limitent souvent à un seul mois par année.)

Besoin d’une traduction ? Commandez votre texte maintenant !